Q&A: Dans quels cas pouvez-vous faire appel à un intérimaire ?

Catégorie Q&A
Q&A: Dans quels cas pouvez-vous faire appel à un intérimaire ?

Nous mettons en avant un QA pris dans le dernier numéro de notre magazine qui sera demain chez nos membres.

Trois parties sont impliquées dans le travail intérimaire. L'agence est l’employeur d’un intérimaire. Cet intérimaire est un salarié de l'agence et est mis à votre disposition, l'utilisateur.

Le travail intérimaire n'est autorisé que pour l'exécution d'un travail temporaire

La durée maximale pendant laquelle l’interim est autorisé et la procédure à suivre à cet égard sont différentes selon le cas dans lequel le travail temporaire est utilisé.

Les cas de travail temporaire pour lesquels le travail intérimaire peut être utilisé sont strictement définis par la loi. Ce n'est que dans ces cas que l’interim est possible :

  1. Remplacement temporaire d'un travailleur permanent. Soit le contrat de travail est suspendu (sauf en cas de manque de travail pour des raisons économiques ou de mauvaises conditions climatiques), soit le contrat de travail est résilié. Le salarié permanent peut également bénéficier d'une interruption de carrière sous la forme d'une réduction temporaire de son temps de travail.
  2. Augmentation temporaire du travail, qui accroît les activités normales de l'entreprise.  
  3. Exécution de travaux exceptionnels, c'est-à-dire de travaux qui ne font pas partie des activités normales de l'utilisateur.
  4. Mise à disposition d'un intérimaire auprès d'un utilisateur en vue d'un recrutement permanent (flux entrant).
  5. La prestation de services artistiques et/ou la production d'œuvres artistiques au profit d'un employeur ou d'un utilisateur occasionnel.
  6. Mise à l’emploi dans le cadre d'un parcours d'emploi reconnu par la région pour les chômeurs de longue durée et les bénéficiaires d'une aide sociale financière.
Partagez