Nouveau train d'indemnités wallonnes

Catégorie Général
Nouveau train d'indemnités wallonnes

Concrètement,  trois nouveaux dispositifs de soutien vont voir le jour.


Un mécanisme de résilience, tout d'abord (indemnité 20). Il aura pour objectif de soutenir davantage les secteurs les plus sévèrement touchés depuis le début de la crise. Il s'adressera ainsi aux indépendants (à titre principal) et aux PME qui ont perdu globalement au minimum 60% de leur chiffre d'affaires sur la période s'étalant du 2e trimestre 2020 au 1er trimestre 2021 inclus et qui sont actifs dans les secteurs qui ont été fermés le plus longtemps depuis le mois de mars 2020 ou dont l'activité est liée à l'interdiction de voyage à l'étranger.
Ils se verront octroyer une indemnité représentant 15% du chiffre d'affaires de la période s'étalant du 1er trimestre 2019 au 4e trimestre 2019, des plafonds - pouvant aller jusqu'à 300.000 euros - étant déterminés en fonction de l'importance de la perte de chiffre d'affaires et de la taille de l'entreprise calculée en équivalents temps plein. A noter que, du montant calculé pour ce mécanisme, sont déduites les primes wallonnes déjà perçues.

Parallèlement, un mécanisme de sauvegarde (indemnité 22) a également été décidé pour les indépendants (à titre principal) et les PME dans les secteurs B2C encore fermés au 1er mai 2021, et  qui déclarent avoir perdu au moins 50% de leur chiffre d'affaires sur le 2e trimestre 2021 par rapport au même trimestre de l'année 2019 en raison des mesures sanitaires. Une indemnité forfaitaire pouvant aller jusqu'à 24.000 euros pour les dancings est notamment annoncée.

Enfin, certains fournisseurs indirects actifs en B2B dans le secteur des restaurants et des cafés n'étaient pas éligibles à l'indemnité destinée au B2B annoncée en mars dernier. Pour eux, le gouvernement wallon a décidé d'étendre cette mesure aux Indépendants (à titre principal) et aux PME ayant perdu 50% de leur chiffre d'affaires sur le 2e, 3e ou 4e trimestre 2020 ou sur le 1er trimestre 2021 par rapport au trimestre correspondant de l'année 2019. Une indemnité (indemnité 21) représentant 15% du chiffre d'affaires 2019 pour chaque trimestre éligible leur sera accordée, les plafonds - pouvant atteindre 50.000 euros - étant là aussi déterminés en fonction de l'importance de la perte de chiffre d'affaires et de la taille de l'entreprise calculée en équivalents temps plein.

Pour tous les détails, rendez-vous ici

Partagez