Le parlement wallon doit absolument voter le décret prévoyant une indemnisation des commerçants à l’occasion des travaux publics

Catégorie Entreprendre
Le parlement wallon doit absolument voter le décret prévoyant une indemnisation des commerçants à l’occasion des travaux publics

Le dossier bien engagé visant à octroyer une compensation financière décente aux entreprises (essentiellement commerçants) en cas de travaux publics ne peut pas tomber à l’eau en raison de la crise que connaît actuellement le gouvernement wallon. Selon une enquête du SNI auprès de 658 indépendants, 70 pourcents des indépendants interrogés ont subi ces deux dernières années des nuisances dans l’exercice de leurs activités en raison de travaux publics réalisés dans les environs de leurs commerces. 9 entrepreneurs sur 10 ont indiqué que ces travaux publics ont engendré une perte de chiffre d’affaires. “Les travaux publics engendrent de nombreuses nuisances pour les activités commerçantes, ce qui est d’ailleurs l’une de leurs plus grandes préoccupations. Il est extrêmement important que ce décret aujourd’hui en attente vu la situation politique wallonne soit voté mardi prochain, de nombreux commerçants l’attendent avec impatience ”, dit Christophe Wambersie, le secrétaire général du SNI pour la Wallonie. Le SNI se réfère également au grand succès de la prime flamande accordée en cas de nuisances (‘hinderpremie’), qui a octroyé à 4.062 entrepreneurs en 2018 la compensation financière nécessaire pour contrer les nuisances occasionnées lors de la réalisation de travaux publics.

La crise que connaît actuellement le gouvernement wallon ne peut pas empêcher la finalisation des dossiers urgents qui sont encore en suspens. Le projet de décret sur l’indemnisation des commerçants à l’occasion de travaux publics sera sur la table du Parlement wallon ce mardi 2 avril. Le Sni en appelle à toutes les forces politiques wallonnes pour voter le décret bien nécessaire pour tous les commerçants indépendants ! Selon une enquête du SNI auprès de 658 indépendants, 70 pourcents des indépendants interrogés ont subi ces deux dernières années des nuisances dans l’exercice de leurs activités en raison de travaux publics réalisés dans les environs de leurs commerces. Dans la moitié des cas, les travaux ont duré entre 6 mois et 1 an et, par conséquent, 9 entrepreneurs sur 10 ont indiqué que ces travaux publics ont entraîné pour eux une perte de chiffre d’affaires. “Les nuisances liées aux travaux publics réalisés à proximité d’une entreprise peuvent avoir des répercussions désastreuses, comme une faillite de ladite entreprise. Il s’avère donc urgent d’octroyer la compensation financière prévue, c’est un dossier que le SNI attend depuis longtemps et défend sérieusement ”, dit Christophe Wambersie, le secrétaire général du SNI pour la Wallonie.

Le SNI se réfère également au succès de la prime flamande octroyée en cas de nuisances (‘hinderpremie’), qui est en vigueur depuis la mi-2017. Depuis le 1er juillet 2017, les entrepreneurs confrontés à des travaux publics réalisés dans les environs de leurs commerces perçoivent, sous certaines conditions, une indemnité compensatoire de 2.000 euros bruts sans être obligés de fermer leurs entreprises. Il ressort des chiffres que le SNI a demandé à l’agence flamande pour l’innovation et l’entrepreneuriat (VLAIO - Vlaams Agentschap Innoveren en Ondernemen) de lui communiquer que 4.062 entrepreneurs ont perçu cette prime en 2018, pour un montant total de 8.124.000 euros. En 2017, 2.331 entrepreneurs en avaient également bénéficié, pour un montant total de 4.662.000 euros. “Des milliers d’entreprises ont déjà reçu en Flandre le soutien nécessaire lors de travaux publics réalisés dans leurs environs. De telles mesures font la différence et la Région Wallonne ne peut pas être hors-jeu ”, conclut Christophe Wambersie, le secrétaire général du SNI pour la Wallonie.

Partagez