Le droit passerelle va continuer d'exister au-delà du coronavirus: "C'est historique"

Catégorie Social
Le droit passerelle va continuer d'exister au-delà du coronavirus:

Le SNI le demandait depuis des années. Cela va bientôt être une réalité! L'allocation de chômage pour les travailleurs indépendants sous forme de droit passerelle continuera d'exister même après la crise du coronavirus. « Nous travaillons depuis des années pour l'égalité des droits entre les indépendants et les salariés, c'est une étape importante qui se dessine », se réjouit Christine Mattheeuws du SNI.

Une des premières priorités du ministre Ducarme pour la relance est l'extension du droit passerelle, indépendamment du coronavirus. « Cela signifie que, tout comme les salariés, les indépendants pourront également percevoir des allocations de chômage. C'est une étape importante pour l’entreprenariat et un excellent signal, car cela sera par exemple un adjuvant supplémentaire pour les starters (dont le nombre est aujourd’hui en baisse de 11 %). Ils prennent en effet un grand risque, mais ils sauront qu’il y a un filet de sécurité si les choses tournent mal. C'est une étape historique pour nos indépendants », explique la présidente du SNI. « La différence entre les salariés et les indépendants ne devrait pas être si importante en 2020 », estime Denis Ducarme. « 500.000 indépendants ont déjà demandé le droit passerelle. Cela montre que c’est nécessaire et que tous les indépendants ne conduisent pas une grosse voiture. La réalité est qu'ils doivent faire face à des problèmes au quotidien ».

Partagez