La Chambre a mis fin au coefficient de correction pour le calcul de la pension des indépendants

Catégorie Général
La Chambre a mis fin au coefficient de correction pour le calcul de la pension des indépendants

Voici enfin la réalisation d'une demande que nous faisions depuis longtemps et qui va amener à une équalité entre statut d'indépendant et de salarié. 

Ce jeudi 03 juin, la Chambre a effet approuvé à l'unanimité en plénière la suppression du coefficient de correction pour le calcul de la pension des indépendants. Cette mesure devrait permettre d'augmenter sensiblement la pension des indépendants.

Depuis les années 1980, la pension des indépendants est calculée sur la base de 69% de leurs revenus professionnels. Ce coefficient de correction a été introduit pour tenir compte de la moindre contribution des indépendants à la sécurité sociale par rapport aux salariés.
Les cotisations de sécurité sociale étant devenues plus ou moins égales, le gouvernement a décidé de mettre fin à cette méthode de calcul. La Chambre a donc approuvé un projet de loi du Ministre des Indépendants David Clarinval (MR).
Concrètement, à partir de l'année de carrière 2021, 100% des revenus des indépendants seront pris en compte pour la pension de retraite, la pension de survie et les allocations de transition qui entrent en vigueur le 1er janvier 2022. Sur une carrière complète, cela peut représenter plusieurs centaines d'euros supplémentaires par mois, selon Clarinval.
Le projet de loi augmente également de 2,38% le montant maximal des revenus pouvant être pris en compte pour le calcul de la pension du travailleur indépendant. Cela se produira également au cours des années suivantes de la législature, jusqu'à ce que le plafond en 2024 soit de 9,86% supérieur à celui d'aujourd'hui. Cette augmentation vient en plus de l’index.

Partagez