Laisser les heures d’ouverture telles qu’elles sont actuellement

Catégorie Commerce
Laisser les heures d’ouverture telles qu’elles sont actuellement

De plus en plus de voix s’élèvent pour une extension des heures d’ouverture pour que les magasins puissent être ouverts de 5 heures à 22 heures. Pourtant, la grande majorité des commerçants sont contre cette mesure qui leur permettrait que leur commerce soit ouvert jusque 22 heures. Ceci est logique car l’élargissement des heures d’ouverture n’apportera pas une augmentation du chiffre d’affaires pour le commerce de détail : au contraire, cette mesure engendra plus de frais pour eux.

La loi relative aux heures d’ouverture stipule que les magasins peuvent rester ouverts de 5 à 20 heures, jusque 21h le vendredi ou le jour qui précède un jour de fête et qu’un jour de repos hebdomadaire doit être respecté. En fonction du bon vouloir de certains politiciens, les magasins seront prochainement ouverts jusque 22 heures.

Or, il n’existe absolument aucun mouvement d’opinion pour cette mesure dans le commerce de détail. Selon une étude effectuée par le SNI, il ressort que 76 pourcent des commerçants trouvent que l’élargissement des heures d’ouvertures jusque 22 heures n’est pas une bonne idée. 85 pourcent des commerçants trouvent que permettre d’ouvrir jusque 22 heures n’est pas conciliable avec une vie privée ou vie familiale. 81 pourcent des commerçants interrogés remarquent qu’aucun de leurs clients ne sollicitent de telles heures de fermeture tardives.

Un consommateur ne peut dépenser son argent qu’en une seule fois. Actuellement, les dépenses se font le plus souvent avant 20 heures, voire 21 heures, mais le fait de rester ouvert pendant une ou deux heures de plus n’apportera pas au commerçant un chiffre d’affaires plus élevé. Cette mesure donnera tout simplement plus de temps au client pour faire ses emplettes, tandis que le commerçant devra entretemps, payer plus de frais de personnel et assumer bien d’autres frais encore (p.ex. :électricité).

Partagez